Category Archives: Study day

(Français) Le TETRIS réunit les mondes professionnels du jeu vidéo

Sorry, this entry is only available in French. For the sake of viewer convenience, the content is shown below in the alternative language. You may click the link to switch the active language.

Jeudi 23 mai 2019 à la Maison de la recherche dans le 5e arrondissement de Paris, aura lieu une journée d’étude portée par le laboratoire Experice et soutenue par le LabEx ICCA (Industries Créatives et Création Artistique) dans le cadre du projet « Modèle français ».

Cette journée, consacrée aux mondes professionnels du jeu vidéo, est organisée conjointement à un projet de recherche sur les professionnels du jeu vidéo en France (TETRIS : Territoires et trajectoires professionnelles dans l’industrie du jeu vidéo : le cas français). Partant du constat d’une difficulté à définir un périmètre clair pour l’industrie du jeu vidéo et de la faiblesse scientifique des données disponibles qui reposent sur les définitions a priori de ce périmètre, cette recherche, entamée en 2016, propose de suivre les professionnels sur leurs territoires et dans leurs trajectoires pour mieux comprendre, les objets, acteurs, organisations et dynamiques de cette industrie.

En réunissant les membres du projet TETRIS et des chercheurs qui conduisent des travaux sur ces différents mondes professionnels du jeu vidéo, les organisateurs de l’événement souhaitent ainsi explorer la diversité de ce secteur et de ses approches scientifiques, et permettre de tisser des liens entre ces travaux. Dans un contexte de développement d’une réflexivité et de mobilisation des professionnels et des instances publiques autour de ce secteur, la mise en commun de ces travaux constitue un éclairage utile sur sa composition, sa diversité et ses dynamiques.

Informations pratiques

23 mai 2019 — Maison de la recherche – Sorbonne Nouvelle, 4 rue des Irlandais, 75005 Paris

Inscription obligatoire : http://bit.ly/InscriptionMondesProJV 

Télécharger le programme : https://tetris.hypotheses.org/files/2019/04/TETRIS_JE_23Mai2019.pdf

Programme

Accueil : 9h

9h30-10h45 : Session 1. Territoires et trajectoires professionnelles dans l’industrie du Jeu vidéo : le cas français

La session présentera une restitution de l’enquête TETRIS, partant d’entretiens avec des professionnels et d’une enquête conduite auprès des étudiants en formation aux métiers du jeu vidéo. Elle présentera dans les grandes lignes les dynamiques à l’œuvre dans cette industrie soulignées par l’enquête, et permettra de lancer la discussion à partir des questions d’approfondissement qu’elle soulève.

  • TETRIS : Territoires et trajectoires professionnelles dans l’industrie du jeu vidéo, le cas de la France, Vinciane Zabban, Hovig Ter Minassian, Manuel Boutet, Vincent Berry

11h00-12h30 : Session 2. Diversité des espaces de conception et de production

La session propose d’explorer des mondes professionnels de conception et de production via des enquêtes qualitatives. Elle interroge d’une part les problématiques spécifiques au travail de production d’un jeu vidéo, et d’autre part présente des contextes de production, marchés et écosystèmes spécifiques essentiels à l’industrie, mais plus ou moins reconnus et valorisés dans l’espace symbolique de la production de jeux vidéo.

  • Enquêter auprès des instances de production d’un « jeu de drague » « pour filles » : saisir les enjeux et stratégies des protagonistes de l’industrie, Leticia Andlauer
  • Jeux sérieux, entrelacements universitaires et industriels : normativité ludique et esprit « start-up », Victor Potier

Pause Déjeuner

14h-16h00 : Session 3.   territoires, frontières et zones d’ombre des mondes professionnels

La session invite à poursuivre la discussion, en modifiant doublement la perspective. Elle propose de s’intéresser d’une part aux effets de logiques territoriales alternatives au cas français, et d’autre part, de se pencher sur le travail de définition de territoires et de maintien de zones d’ombre au sein et aux frontières de ces mondes professionnels.

  • Contextes historique, culturel et politique du développement de jeux vidéo en Suisse, Y. Rochat, D. Javet
  • La construction du métier de manhwaga (illustrateur) et l’industrie vidéoludique en Corée du Sud, Chloé Paberz
  • Le « travail » de l’amateur : plaisir, légitimité et rémunération, Pierre-Yves Hurel

16h30-18h30 : Session 4. En amont et en aval de la production : quelles (infra) structures professionnelles ?

La session 4 rassemble perspectives historiques et travaux sur les développements plus récents du secteur. Pour clôturer la journée, elle propose de porter la focale sur des facettes structurantes mais plus ou moins visibles de l’industrie, en questionnant les mondes et cadres professionnels qui participent à configurer la production comme la consommation de jeux vidéo.

  • Le jeu vidéo français et ses modèles éditoriaux dans les années 1980 : du modèle littéraire à la production audiovisuelle intégrée, Alexis Blanchet
  • La place des structures de distribution du jeu vidéo dans la construction de l’industrie vidéo-ludique française, Colin Sidre
  • Le marché du travail de l’animation vidéoludique et les conventions du streaming, Samuel Coavoux & Noémie Roques

Illustration : https://www.flickr.com/photos/jordanfischer/83039387

(Français) Découvrir les jeux de tir et les milices bourgeoises sous l’Ancien Régime – journée d’étude du 27 avril

Sorry, this entry is only available in French. For the sake of viewer convenience, the content is shown below in the alternative language. You may click the link to switch the active language.

Officier de gendarmerie le jour, doctorant en histoire moderne la nuit, et notamment lauréat 2018 de l’Appel à projets du GIS Jeu et Sociétés, Thomas Fressin est passionné par l’histoire militaire des villes, des jeux militaires et des sociétés fraternelles. Or il apparaît aussi que le désir de transmettre et de partager est au cœur de la démarche de l’enseignant-chercheur ; preuve en est de son dernier fait d’armes : l’organisation d’une journée d’étude sur les Jeux de tir et les milices bourgeoises sous l’Ancien Régime le 27 avril prochain à Crépy-en-Valois. Présentation et programme.

Journée d’étude : Jeux de tir et milices bourgeoises sous l’Ancien Régime

Sous l’Ancien Régime, servir le souverain et le bien commun ne signifie pas nécessairement le sacrifice de sa personne ou de ses biens ; c’est aussi la justification des privilèges des sociétés pratiquant, pour l’amour de la performance ou pour le plaisir de la sociabilité, le tir à l’arc, à l’arbalète ou aux armes à feu.

Cette journée d’étude présente un objet méconnu, celui des jeux de tir, phénomène qui se diffuse en Occident dès le XIVe siècle à partir de l’espace flamand. Elle remet en perspective les tireurs dans le contexte des institutions politiques et militaires et des sociabilités des réseaux urbains de l’Ancien Régime. Dans les villes, les chevaliers du tir revendiquent l’appartenance aux élites, refusant les tâches des milices bourgeoises et pratiquant une sociabilité exclusive. À l’échelle de la région ou de la nation, de véritables coupes régionales sont organisées d’une année sur l’autre. Véritables clubs des meilleures familles locales, les sociétés de tir mêlent leurs rituels à ceux de la maçonnerie au XVIIIe siècle.

Modalités

La journée d’étude, ouverte à tout intéressé(e), est organisée le samedi 27 avril au Musée de l’Archerie à Crépy-en-Valois (Oise) à 40 minutes de Paris. Le tir traditionnel fait l’objet de démarches pour obtenir sa reconnaissance comme patrimoine immatériel de l’humanité.

Des démonstrations des pratiques du tir à l’arc et à l’arbalète, ainsi qu’une visite des collections du Musée sont prévues.

Compte tenu des places limitées, la réservation au colloque et au déjeuner est obligatoire (9,99 € pour étudiants et doctorants, 14,99 € pour les participants).

Programme

09h30 : Accueil du public

10h00 : Ouverture de la journée d’étude
Par le maire, la directrice du Musée (M. Roux-Durand) et le président (Pr P.Y. Beaurepaire)

10h15 : La milice bourgeoise à Amiens
Olivia Carpi, MCF en histoire moderne — Université Picardie

10h55 : Arcs, arbalètes et arquebuses : armes de guerre des milices, armes de jeu
Valérie Serdon, MCF en histoire et archéologie du Moyen-Age — Université de Lorraine

11h35 : Apéritif, déjeuner
Animations (démonstration de tir à l’arc et à l’arbalète)

13h30 : Jeux de la noblesse, jeux des élites
Serge Vaucelle, PRAG, docteur en histoire — Université de Toulouse III

14h10 : Sociétés et concours de tir dans les villes du Saint-Empire
Jean-Dominique Delle Luche, post-doctorant en histoire médiévale – Université Paris I

14h50 : Pause-café

15h20 : Les Prix Généraux et Prix Provinciaux de tir sous l’Ancien Régime
Thomas Fressin, doctorant en histoire moderne — Université Côté d’Azur

16h00 : Nobles jeux de l’arc & loges maçonniques au XVIIIe s.
Pierre-Yves Beaurepaire, professeur en histoire moderne — Université Côté d’Azur

16h40 : Clôture de la journée d’étude

Détails et inscription sur http://www.jeux-de-tir-ancien-regime.fr/

Affiche journée d'étude : eux de tir et milices bourgeoises sous l’Ancien Régime
Affiche de la journée d’étude

Study Day: Sport & Video Games

As part of the second International Body Week (June 26-30, 2017), the TEC laboratory (EA 3625) will organise a multidisciplinary study day (June 28) at the UFR STAPS at Paris Descartes University entitled:

SPORT & VIDEO GAME
RELATIONS, USES AND PRACTICES

Expected contributions are a resumé for oral communication only. The proposed format may contain the following sections: title of the paper, keywords, introduction, objective, method, discussion, conclusion. However, you can choose another format and other sections if you wish. The deadline for submission of abstracts is March 15, 2017.

Download the call for papers.