Archives par mot-clé : Aurélie Mouneyrac

Une soutenance de thèse sous le signe de la prévention en matière de jeux d’argent et de hasard

Aurélie Mouneyrac soutiendra sa thèse en psychologie le 24 mai prochain à Toulouse. Thème de son travail : l’effet des messages de prévention dans le domaine des jeux de hasard et d’argent. Nul doute que les résultats de cette recherche, dont l’une des expérimentations fut lauréate du GIS Jeu et Sociétés en 2016, intéresseront les acteurs du jeu et ceux de la prévention. Présentation.

Prévention ou promotion ?

Les messages utilisés par les opérateurs de jeu de hasard et d’argent sont-ils adaptés à la prévention du jeu excessif ? C’est la question à laquelle s’est attelée Aurélie Mouneyrac dans son travail de thèse. Thèse dont le but avoué est d’apporter une contribution féconde et pertinente à l’amélioration des stratégies de communication préventive des opérateurs de jeux et des gouvernements. Notons que cette recherche, élaborée dans le cadre de l’UFR de Psychologie de l’Université Toulouse 2 Jean Jaurès, a été encadrée par les Professeures Valérie Le Floch et Céline Lemercier et que l’une de ses expériences a remporté l’appel à projets du GIS en 2016. 

Un projet d’étude lauréat de l’appel à projets du GIS

En effet, fin 2015, les trois chercheuses avaient déposé une candidature au GIS dans lequel elles défendaient leur projet d’évaluation des messages promouvant le Jeu Responsable (p. ex. « Jouez responsable »). Selon elles, le contenu sémantique de ces messages était ambigu et pouvait conduire l’individu à croire qu’il s’agissait de messages de promotion du jeu, et non de prévention. Parmi les quatre protocoles d’expérimentations mis en place, l’un visait à mesurer les effets des messages sur les joueurs en situation de jeu réelle. Or c’est justement ce projet qui a été retenu par le conseil scientifique du GIS en 2016. La dotation a permis de financer les lots de l’expérience et donc de donner une valeur significative aux gains en jeu dans le dispositif. Au final les quatre expériences ont mobilisé pas moins de 1438 participants et ont servi à étayer le travail de thèse d’Aurélie Mouneyrac.

Télécharger la présentation complète de la soutenance de thèse

Consulter l’interview d’Aurélie Mouneyrac

La psychologie sociale au service de la prévention des conduites à risque

Doctorante en psychologie sociale et enseignante, Aurélie Mouneyrac a également fait partie des lauréats de l’appel à projet 2015-2016 du GIS Jeu et Sociétés. À la veille de sa soutenance de thèse, elle a répondu à nos questions.

« Aurélie Mouneyrac, vous êtes doctorante en psychologie sociale et allez soutenir votre thèse le 24 mai prochain. Pouvez-vous présenter vos activités de recherche ?

Dans ce champ de la Psychologie, nous nous intéressons à la façon dont les croyances et les comportements d’un individu évoluent en fonction de l’environnement dans lequel ils sont placés. Ainsi, dans ma thèse, j’ai questionné le bien-fondé des messages de prévention indiquant de “consommer responsable”. Le joueur de jeux de hasard et d’argent étant enclin à croire qu’il peut maîtriser le jeu, ces messages pouvaient s’avérer paradoxalement contre-productifs. J’ai alors montré que, au lieu de prévenir du jeu excessif, ces messages agissent comme des messages de promotion du jeu. Mon expertise consiste dans l’optimisation des campagnes de prévention en vue d’augmenter leur efficacité. Pour cela, je m’appuie sur une connaissance approfondie du contexte dans lequel la campagne doit s’appliquer et du public auquel elle s’adresse.

En 2016, vous faisiez partie d’une équipe de chercheurs lauréate de l’appel à projets du GIS Jeu et Sociétés. Ce projet, porté avec Valérie Le Floch et Céline Lemercier, visait à financer pour part une étude sur les messages de “jeu responsable” des opérateurs. Quelle est l’origine de votre étude et comment avez-vous procédé ?

L’industrie de l’alcool (Heineken par exemple) utilise des messages comme “Drink Responsibly”. Dans ce cadre, les chercheurs anglais du domaine ont montré que ces messages peuvent être compris comme des incitations à consommer de l’alcool (p. ex. Jones, Hall, & Kypri, 2017). Cependant, dans ces études, les auteurs ont seulement demandé à leurs participants ce qu’ils pensaient de ces messages (mesures auto-rapportées) et n’ont pas de mesure du comportement que les individus adoptent en présence de ces messages. Il est en effet peu éthique de faire consommer de l’alcool à des individus en présence d’un message que l’on suppose être responsable d’une plus forte consommation d’alcool.

Dans le cas des jeux, la mise en situation des joueurs de jeux de hasard et d’argent est plus acceptable pour les comités d’éthique. Nous avons donc souhaité, dans le cadre de notre projet d’évaluation des messages promouvant le Jeu Responsable, évaluer leurs effets en situation de jeu réelle. Le GIS [Jeu et Sociétés] a permis de financer les lots de l’expérience.

Quels résultats avez-vous obtenus ?

Les messages promouvant le Jeu Responsable induisent une plus forte prise de risque que des messages clairs de prévention (qui informent sur les risques liés au jeu). En fait, ils agissent bien comme des messages de promotion du jeu. Ces résultats auront nécessairement un impact sur les politiques de régulation des jeux de hasard et d’argent, car on peut difficilement se permettre, selon moi, de continuer à utiliser ces messages. Ces recherches peuvent aussi renseigner les chercheurs d’autres domaines à risques (p. ex. alcool, conduite automobile, usage de cannabis).

Vous êtes également enseignante en licence et en master ; de quelle façon vos recherches dynamisent-elles vos cours ?

J’enseigne en effet la Psychologie auprès d’étudiant.es se destinant à l’enseignement en primaire et secondaire (ESPE de Toulouse Midi-Pyrénées). Dans cet enseignement, je sensibilise les étudiant.es aux questions relatives à la détection et la prévention des conduites à risques des adolescent.es. Par exemple, je les pousse à s’interroger sur l’influence des pairs, ou de l’anticipation du regret, dans l’adoption de comportements à risque. L’adolescence est une période fascinante du développement, si l’on comprend comment l’adolescent perçoit le risque, alors on a déjà fait un très grand pas. Du point de vue de la prévention, c’est très enrichissant. »

Pour en savoir plus

Publications

> Articles publiés dans des revues à comité de lecture :

MOUNEYRAC, A., LEMERCIER, C., LE FLOCH, V., CHALLET-BOUJU, G., MOREAU, A., JACQUES, C. & GIROUX, I. (2018). Cognitive characteristics of strategic and non-strategic gamblers, Journal of Gambling Studies, 34(1), 199–208. https://doi.org/10.1007/s10899-017-9710-6. Hal-01570890 (a snapshot made by the Gambling Research Exchange Ontario is available here)

MOUNEYRAC, A., LE FLOCH, V., LEMERCIER, C., PY, J. & ROUMEGUE, M. (2017). Promoting responsible gambling via prevention messages: insights from the evaluation of actual European messages, International Gambling Studies, 17(3), 426-441. http://dx.doi.org/10.1080/14459795.2017.1350198. Hal-01570705

> Article en préparation :

MOUNEYRAC, A., LE FLOCH, V. & LEMERCIER, C. (en préparation). Perverse effects of prevention messages promoting responsible gambling.

Communications orales (liste sélective)

– MOUNEYRAC, A., LEMERCIER, C. & LE FLOCH, V. (2018, novembre). Jouer responsable : Une injonction paradoxale dans les messages de prévention. Journée de médiation et Prix scientifique « Science, drogues & Addictions » organisée par la MILDECA et l’OFDT, Ministère de la santé et des solidarités, Paris. Vidéo

– MOUNEYRAC, A., LEMERCIER, C., LE FLOCH, V. & PAUBEL, P-V. (2018, juin). Qu’est-ce que cela signifie de « Jouer Responsable » ? Apparemment, de jouer plus. 4e Symposium International Multidisciplinaire : Jeu excessif : science, indépendance, transparence, Fribourg.

– MOUNEYRAC, A. (2017, mai). Le paradoxe du jeu responsable : Message de prévention ou message de promotion du jeu ? Journée d’Etude sur le Jeu Pathologique, Toulouse.

– MOUNEYRAC, A., LE FLOCH, V., LEMERCIER, C., PY, J. & ROUMEGUE, M. (2015, avril). Evaluation des messages de prévention des conduites de renouvellement de jeux de hasard et d’argent. International Congress on Addictive Disorders, Nantes.

Activités d’enseignement

  • Psychologie Sociale (L3 et L2)
  • Méthodologie expérimentale, statistiques et mesurage (L2)
  • Processus d’apprentissage et diversité des élèves (M1)
  • Encadrement de mémoires d’étudiant.es de M1 et M2